Laissez-Vous les Autres Décider de Votre Futur ? - SuccessBuilderAcademy

Coaching

Laissez-Vous les Autres Décider de Votre Futur ?

on

Vivre sa vie et non celle de que les autres attendent de nous est une des clés du Succès et du Bonheur, et pour cela, nous passerons sans compter le temps nécessaire à l’atteinte de nos objectifs à condition d’être passionné(e).

L’histoire du pêcheur mexicain et de l’américain est connue, mais j’ai trouvé cette période de l’année propice pour la mettre en images.

C’est généralement le moment des bonnes résolutions, on se fixe de grands objectifs, on prend des décisions, mais malheureusement plus en fonction de ce que les autres attendent de nous que pour ce que nous voulons vraiment au fond de nous, et cela se solde en échec car dans ces conditions nous ne mettons pas l’intention et l’énergie nécessaires pour mener nos actions à terme, quelles que soient les conditions et les aléas rencontrés.
Au premier coup dur on baisse les bras, on se sent frustré, on culpabilise, et on se dévalorise.
Puis on se dit que ce sera la dernière année comme ça ! L’année prochaine, ce sera la bonne !

Tant que nous n’avons pas défini nos valeurs et nos réelles aspirations, nous ne pouvons pas révéler notre potentiel.

Décidez vous-même de votre futur !

The Futur Starts Now !!!

Au bord de l’eau dans un petit village côtier mexicain, un bateau rentre au port, ramenant plusieurs poissons.

L’Américain complimente le pêcheur mexicain sur la qualité de ses poissons et lui demande combien de temps il lui a fallu pour les capturer :

 » Pas très longtemps « , répond le Mexicain.

 » Mais alors, pourquoi n’êtes-vous pas resté en mer plus longtemps pour en attraper plus?  » demande l’Américain.

« Ces quelques poissons suffiront à subvenir aux besoins de ma famille » répond le Mexicain

 » Mais que faites-vous le reste du temps?  » demande alors l’Américain

 » Je fais la sieste avec ma femme, je joue avec mes enfants, je fais de la guitare, je passe du temps avec mes amis. J’ai une vie bien remplie, monsieur « .

L’Américain l’interrompt :  » J’ai un MBA de l’université de Harvard et je peux vous aider !

Vous devriez commencer par pêcher plus longtemps. Avec les bénéfices dégagés, vous pourriez acheter un plus gros bateau. Avec l’argent que vous rapporterait ce bateau, vous pourriez en acheter un deuxième et ainsi de suite jusqu’à ce que vous possédiez une flotte de chalutiers.

Au lieu de vendre vos poissons à un intermédiaire, vous pourriez négocier directement avec l’usine, et même ouvrir votre propre usine !

Vous pourriez alors quitter votre petit village pour Mexico City, Los Angeles, puis peut-être New York, d’où vous dirigeriez toutes vos affaires.  »

Le Mexicain demande alors :  » Combien de temps cela prendrait-il?  »

 » 15 à 20 ans « , répond l’Américain.

 » Et après?  » demande le Mexicain.

 » Après ? C’est là que ça devient intéressant « , répond l’Américain en riant.

 » Quand le moment sera venu, vous pourrez introduire votre société en bourse et vous gagnerez des millions « .

 » Des millions? Mais après?  » demande le Mexicain.

 » Après, vous pourrez prendre votre retraite, habiter dans un petit village côtier, faire la grasse matinée, jouer avec vos petits-enfants, pêcher un peu, faire la sieste avec votre femme et passer vos soirées à boire et à jouer de la guitare avec vos amis.  »

A propos de Anne-Sophie COLLET-MARESCHAL

Laissez un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *