Comment dépensez-vous votre argent ? - SuccessBuilderAcademy

Philosophie de Vie

Comment dépensez-vous votre argent ?

on

Nous avons posé la question du Bonheur, et celle de l’argent (ou plutôt des revenus) dans les articles précédents… mais finalement… n’y aurait-il pas une chose essentielle dans notre quête du Bonheur ?

Ce qui va faire la différence va se situer dans la façon dont on va utiliser cet argent…

J’ai donc une question à vous poser (oui, encore une, mais avouez que c’est mieux de s’interroger avant qu’après 😉 )

Qu’est-ce qui vous procure le plus de joie ?  Offrir un cadeau ou recevoir un cadeau ?

Je pense que la plupart d’entre vous répondront qu’offrir un cadeau et voir s’illuminer le visage de la personne qu’on aime nous rend bien plus heureux que de recevoir ce cadeau.

Petite parenthèse à ce sujet car je fais partie des personnes concernées: ne refusez jamais un cadeau même si comme moi vous êtes gêné(e)s, car vous rendriez malheureuse la personne qui vous l’offre.

Un petit « Ah, mais c’est génial franchement, merci beaucoup, c’est vraiment top ! », vaut quand même beaucoup plus que «Ah, c’est gentil, mais il ne fallait pas».

Cela nous amène directement à la gratitude qui fait aussi partie des clés du Bonheur, donc dites « merci » à chaque fois que vous en avez l’occasion, ainsi vous ferez plaisir à la personne en face de vous et ça vous rendra également plus heureux.

D’autre part quand on est limité dans notre budget, nous avons tendance à vouloir acquérir des choses matérielles en se disant qu’on va le garder longtemps et que « ce qui est acquis, est acquis ».

Malheureusement, nous l’avons vu dans l’article « êtes vous Heureux ?« , cela n’amène qu’un plaisir passager, alors que le bonheur, lui, va se trouver dans les expériences que l’on va vivre et que l’on va conserver toute notre vie, tout simplement parce que les expériences que l’on vit sont des choses que l’on garde en mémoire et que l’on va emmener avec nous au travers des photos, de ce que l’on va conserver comme souvenir, et ce, toute notre vie.

En revanche, pour un bien matériel, une fois acquis, nous passons très rapidement à autre chose.

Un exemple facile pour illustrer tout ça, il n’y a qu’à regarder les enfants qui passent environ 11 mois à rêver de leurs cadeaux de Noël, à découper des photos dans les journaux, à regarder les publicités à la télévision.

Ils attendent Noël avec impatience, le jour J arrive, ils déballent leurs cadeaux, leur visage s’illumine, mais combien de temps mettent-ils à s’en lasser ?

Généralement, quelques jours à peine…

Sur les 12 mois de l’année, ils auront passé à 11 mois à rêver, et 1 mois maximum (quand ce n’est pas une semaine) à en profiter.

C’est exactement la même chose pour nous, en tant qu’adulte… acheter une nouvelle voiture par exemple, va nous faire rêver le temps de la chercher si on l’achète d’occasion, ou de la choisir et de la configurer sur la commande en concession, mais une fois que nous l’avons, il ne faudra pas beaucoup de temps avant qu’elle ne nous procure plus du tout le même plaisir qu’au premier jour.

Mon beau-père adore les voitures et en change très souvent. Il passe des mois à chercher une nouvelle voiture et dès qu’il l’a, il pense déjà à la prochaine qu’il va avoir. Finalement cela reste toujours des moments de plaisir qui sont plus longs quand il attend d’avoir sa nouvelle voiture que quand il l’a, mais finalement, ce sont toujours des moments de plaisirs passagers et ce plaisir passe davantage par les moments d’avant que par l’acquisition en elle-même.

Il s’agit donc d’un plaisir éphémère qui nécessite sans cesse de recommencer et n’amène donc pas au Bonheur et à la plénitude.

De la même façon, j’ai un magnifique 4X4 Mercedes, plein d’options, mais finalement je me rends compte qu’il est super uniquement quand je pars en train ou en avion et que je loue une voiture sur place. A ce moment là, je prends conscience que ma voiture est quand même beaucoup plus confortable, mais la plupart du temps, c’est-à-dire tous les jours où je m’en sers, elle ne me procure pas de réel plaisir.

C’est exactement la même chose avec une maison, et c’est ce que j’ai répété pendant des années à mon ex-mari: « je préfère aller dans un studio et qu’on profite de la vie, que vivre dans une maison sympa sans jamais rien partager, parce que je bosse sept jours sur sept, que quand je rentre tu es au foot ou au tennis, et que tu n’as jamais envie de sortir ». Il n’a jamais compris, et au final, c’est moi qui suis partie pour plein d’autres raisons d’ailleurs, mais il n’est toujours pas heureux aujourd’hui…

On peut donc être plus heureux en habitant dans un T2 ou dans un studio et en vivant plein d’expériences, qu’en vivant dans une grande maison ou avec une grande voiture en se serrant la ceinture parce qu’on ne peut rien se permettre d’autre.

C’est donc partager et vivre des expériences qui nous rend heureux, et un bien matériel ne se partage pas vraiment…

De la même façon, on peut parler des heures avec une personne qui a partagé la même passion ou qui partage les mêmes moments de vie que nous, mais on ne parlera jamais des heures avec une personne qui a les mêmes Puma rouges que nous.

Un super week-end entre amis, en famille, des vacances au ski, un stage pour votre sport préféré, etc… vous procurera de la joie et les petits papillons dans le ventre à chaque fois que vous allez y penser ou à chaque fois que vous reverrez des photos de cet instant-là, et ce pour le restant de votre vie.

Il en va de même pour les formations.

Personnellement, j’ai toujours investi sur moi, comme disait Jim Rohn, personne ne pourra jamais vous enlever ce que vous avez mis à l’intérieur de votre tête. Mieux encore, cela nous permet de grandir et de progresser vers l’accomplissement de soi, et ça tombe bien, la croissance personnelle fait partie des raisons du bonheur 😉

Quitte à investir dans quelque chose, investissez en vous-mêmes, ce sera bien plus profitable que dans n’importe quel bien matériel.

Nous verrons ensuite, une autre clé essentiel à l’atteinte du Bonheur dans l’article suivant.

En attendant, je vous souhaite une merveilleuse journée et… tout le Bonheur du monde !

A propos de Anne-Sophie COLLET-MARESCHAL

Laissez un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *